ВЕСТНИК ONLINE » On est presque là!

On est presque là!

Le texte de: Olga Zykina

Productive, beaucoup moins formelle, on dirait principale – c’est comme ça que l’on pourrait charactériser la quatrième journée des sessions de la Commission des stupéfiants de MIMUN 2012. Productive – parce que les délégués ont rédigé trois projets de résolutions dont la plupart des clauses et des petits changements ont été ajoutés aujourd’hui. Plus détendue – car jeudi les délégués se connaissent assez (et sont déjà un petit peu fatigués de la semaine pleine du travail) pour faire de petits remarques informelles et de rigoler (comme l’a toujours fait la Présidente de la Commission Diane Jeanblanc). Pourtant la quatrième journée a aussi été la principale en ce qui concerne le travail : les brouillons et les amendements – tout est préparé jeudi.

Pour sauter les détails procéduraux et procéder aux événements les plus importants d’aujourd’hui il faut faire remarquer dès le début que la Commission des stupéfiants a élaboré trois brouillons de résolutions dont tous vont évidemment être mis au point. Il n’est pas encore évident comment les trois textes seront unis dans une résolution finale, ou bien si les délégués vont le faire.

Comme l’ont montré les journées précédentes, la tradition de la Commission des stupéfiants n’est pas que toutes les délégations soient présentes à la session – c’est exactement ce qui c’est passé jeudi (il n y avait que trente participants). Mais, il faut avouer que cela ne fait que faciliter les discussions (et bien les votes) – les délégués les plus actifs sont toujours là, ce qui a permis de rédiger les trois projets de résolutions dont les détails suivent.

Les idées dont on a vu de premiers signes depuis deux jours ont été bien élaborées et integrées, dans leur majorité, dans les trois textes des résolutions. La proposition d’instaurer un système de coopération policière a apparemment bien plu à la plupart des délégués. Il y a toujours eu des détails différents. Les artisans de l’un des projets entendent travailler sur l’échange d’information sur la production, le trafic et la consommation de la drogue entre la police des pays (le droit de légaliser les stupéfiants restant toujours chez les autorités nationales, il n’est pas clair comment l’échange d’information sur la consommation des drogues serait réalisé).

Les auteurs de l’un des autres projets (Argentine – Benoît Raoul Vautrin, Venezuela – Ksénia Petrova etc.) sont même allés au-delà de la coopération policière et douanière – ils ont insisté sur la création de la force policière spéciale qui serait chargée de la lutte anti-drogue dans les pays d’Amérique du Sud. Il reste inconnu comment les délégués sud-américains resoudrait le problème du trafic des stupéfiants dans les autres parties du monde.

Le même sujet a été développé dans une manière la plus détaillée dans le projet créé par les délégués des Etats-Unis (Diego Badell-Sanchez), de France (Elizaveta Titkova), de Belgique (Yann Frédéric Weibel), de Suisse (Darya Karpitskaya) et appuyé par d’autres pays. Ce texte-là suggère aussi une aide financière considérable aux pays qui ne parviennent pas encore à réprimer le commerce de la drogue. Bien sûr que, puisque les sponsors du projet sont des pays industrialisés, un schéma compréhensif a été integré dans le texte concernant l’utilisation de l’aide financière tout avec des plans détaillés et des rapports par les pays recevant l’aide.

Un autre sujet mentionné dans tous les projets a été les drogues de synthèse, notamment leur classification et le contrôle de leur précurseurs.

Pas mal d’autres propositions ont été integrées dans les trois projets de résolutions, ce qui montre que les délégués ont travaillé ferme (et ce n’est pas que la conclusion que j’ai pu faire en tant que journaliste, c’est aussi l’avis de l’honorable Présidente de la Commission).

Le travail de la quatrième journée a fini avec l’adoption de sept amendements amicaux, ce qui laisse les quatre autres amendements à voter, et les sessions de la Commission des stupéfiants seront ainsi terminées.

Les photos de Begimay Alymbekova

Опубликовано 13 Апр 2012 в 12:51. В рубриках: Модель ООН 2013/MIMUN 2013. Вы можете следить за ответами к этой записи через RSS 2.0. Вы можете оставить отзыв или трекбек со своего сайта.

Оставьте свой отзыв

Вы должны войти, чтобы оставлять комментарии.






Все права защищены © 2012 ВЕСТНИК ONLINE. Московской международной модели ООН/ Moscow International United Nations Model | Thanx: My1medicine